Zoom sur…Sylviane

Classé dans : Zoom sur... | 0

zoom sylvianeSylviane

Bonjour,
Native de  Marseille, ville dans laquelle je m’ épanouie dans ma vie familiale et professionnelle en milieu hospitalier,  je suis par ailleurs  passionnée par la danse ; formée au modern jazz, et hip hop  durant  quelques années,  mon choix s’est centré  depuis  plus de dix ans sur la danse africaine  du fait de mes origines ethniques : mon père est métis (grec/béninois) et ma mère blanche d’origine italienne.
En fait, la danse fait partie de mon univers depuis ma plus tendre enfance car nous dansions beaucoup en famille !! particulièrement auprès de mon grand-père béninois qui me montrait les danses de son village africain.
Ma  longue carrière d’aide soignante dans diverses unités de soins  et mon expérience de danseuse m’ont poussée à élaborer un projet sur la danse  et c’est pour cela que je recherchais une formation spécifique !
C’est alors que la méthode de danse Feeling Lalie Bena  est entrée  dans ma vie ! Je l’ai connue  grâce à une maman du  club sportif  où s’entraînaient nos enfants à l’époque, soit  en 2008.
En discutant avec elle, je lui raconte mon désir de me former en danse thérapie ….
La suite de cet aventure je la dois à la providence  qui accélère mon intégration  au  centre de formation international de Nathalie Carsin (dite Lalie Bena).
Là j’y découvre la formation, je perçois assez vite la  précision et la fluidité des  techniques académiques et  respiratoires apportées par cette approche,  bienfaisante  pour l’organisme ! Dès lors,  je m’aperçois que l’enseignement peut conduire vers une prise de conscience proche de la psychothérapie psychique et corporelle.
Au fil du temps,  je ressens un mieux être, un lâcher prise qui m’aide à vivre plus légèrement.
Finalement, je décrirai la méthode feeling Lalie Bena comme un outil d’autoguérison car non seulement elle m’a soutenue lorsque j’ai traversé un épisode de maladie grave, mais aussi, elle m’a aidé à  construire dans mes fonctions professionnelles un axe de soins  à visée thérapeutique par  la danse.
Pour revenir aux cinq ans de formation suivis auprès de Nathalie Carsin ( 3 ans en tronc commun+ 2 ans en perfectionnement), cela reste inoubliable  car  ce travail approfondi de la danse permet de mieux se connaître, d’aller chercher des nouvelles  ressources  en soi.
Aujourd’hui, devenue  autonome sur le plan professionnel  et quotidien, j’affirme que la méthode nous apprend également à rester créative tout en gardant notre identité gestuelle.
Pour conclure,  je dis « vive la méthode Lalie Bena » que je cite  également  dans   mon premier récit » Mon chemin de vérité  »  j’y raconte  sur une partie du livre comment  la danse  feeling Lalie Bena m’a aidée à rester vivante et combative. Je remercie  le ciel d’avoir  volontairement placé sur ma route Nathalie et son précieux apprentissage….
Bien à vous tous .
Sylviane Cossou

livre sylviane web

Laissez un commentaire