Catégories
Zoom sur...

Zoom sur…Marie-Claude

L’interview de Marie-Claude qui a bien voulu nous parler de son expĂ©rience de la danse et de sa rencontre avec la danse Feeling et Lalie Bena.
« La danse, c’est la poĂ©sie du corps. »

zoom marieclaude

LA DANSE COMME MOYEN D’EXPRESSION…
Lorsque j’étais enfant, je n’ai frĂ©quentĂ© aucun cours de danse; ma mère avait dĂ©crĂ©tĂ© que la danse classique faisait de « grosses cuisses » et l’apprentissage d’un instrument de musique lui aurait mis les nerf Ă  vif !!
Aussi, dans mes grands moments de solitude, j’utilisais le grand espace de notre salon comme terrain d’expression corporelle…
La danse m’a toujours habitĂ©, pas besoin de musique, elle Ă©tait dans ma tĂŞte, elle suivait le battement de mon cĹ“ur;
Pas besoin de pointes, mes pieds nus sur le parquet marquaient le tempo …
Je me faisais Espagnole sur un air de Flamenco, m’imaginais princesse pour entamer une valse avec un prince imaginaire.
Plus grande c’est vers la danse contemporaine que me suis orientĂ©e, avec un cours hebdomadaire près de mon LycĂ©e et des stages l’Ă©tĂ©.
Étant un peu dyslexique, je n’ai jamais apprĂ©ciĂ© les cours très cadencĂ©, mais sans espace crĂ©atif, des cours très en vogue de modern Jazz.
Je prĂ©fĂ©rais ĂŞtre l’auteur de mes chorĂ©graphies imaginaires et la danse contemporaine m’offrait un plus large Ă©ventail de possibilitĂ©s crĂ©atives.
Car c’Ă©tait bien un moyen de m’exprimer par le corporel que je cherchais et non apprentissage acadĂ©mique de plus.
A dĂ©faut de trouver un cours de danse me correspondant, j’ai donc pratiquĂ© le yoga et les arts martiaux durant plusieurs annĂ©e.
Mais la danse fut mon premier espace de libertĂ© et d’expression. Dans les soirĂ©e « bourgeoises » oĂą m’emmenait mon premier amoureux, j’ai adorĂ© pratiquer le rock and roll.
Danser Ă  deux est une merveilleuse façon de communiquer avec l’autre.
Par contre n’Ă©tant pas fan des boites de nuits, il ne me restait que les soirĂ©es estivales pour exploiter ma crĂ©ativitĂ©, oubliant toute timiditĂ© ou inhibition… Danser dans mon salon, la musique Ă  tue-tĂŞte a toujours Ă©tĂ© ma meilleure thĂ©rapie…
La danse, c’est la poĂ©sie du corps.
Mais le croirez-vous, il m’a fallu attendre un demi-siècle avant de rencontrer celle avec qui j’allais enfin pouvoir acquĂ©rir Ă  la fois technique et libertĂ© !
Ce fut la rencontre de Nathalie et de sa mĂ©thode de « Danse Feeling »  en 2013, qui m’a donnĂ©e envie de me former comme danseuse, alors que je sortais d’un Ă©pisode très douloureux de ma vie.
La danse thĂ©rapeutique de Lalie Bena m’a re-connectĂ©e Ă  moi-mĂŞme…
La danse, c’est la poĂ©sie du corps ; il suffit de se laisser emporter par le rythme et vibrer au son de la vie, en oubliant tout le reste…
La danse est « sacrĂ©e », la danse est mystique…
Car la danse c’est la vie et la vie est une danse ! 
Marie-Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.